Filtrer par titre :

| Affichage des résultats 251-298 sur 380 pour "Article" |

  • Les Jeux olympiques nazis, Berlin 1936 (version abrégée)

    Article

    Pendant deux semaines en août 1936, la dictature nazie d’Adolf Hitler dissimula son caractère raciste et militariste pendant qu’elle accueillait les Jeux olympiques d’été. Le régime utilisa les Jeux olympiques pour fournir aux spectateurs et aux journalistes étrangers une fausse image d’une Allemagne pacifique et tolérante. En 1931, le Comité international olympique avait attribué à Berlin l’organisation des Jeux d’été de 1936. Deux ans plus tard, Adolf Hitler, leader du parti…

    Mots-clés: Jeux olympiques Berlin
  • Les journaux intimes d'enfants pendant l'Holocauste

    Article

    Des millions d'enfants qui ont souffert de persécutions aux mains des Nazis et de leurs partenaires de l'Axe, quelques-uns ont tenu des journaux intimes et des récits de leur quotidien qui ont été sauvegardés. Ces jeunes auteurs y relatent leurs expériences, confient leurs sentiments et y révèlent les traumatismes endurés au cours de ces années de cauchemar.

    Mots-clés: Anne Frank
    Les journaux intimes d'enfants pendant l'Holocauste
  • Les Juifs allemands pendant la Shoah

    Article

    1933-1939 En janvier 1933, environ 522 000 Juifs vivaient en Allemagne. Plus de la moitié, soit environ 304 000, émigrèrent pendant les six premières années de la dictature nazie, laissant environ 214 000 Juifs en Allemagne (dans ses frontières de 1937) à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Entre 1933 et 1939, le régime nazi avait radicalement et redoutablement transformé la situation sociale, économique et communautaire des Juifs allemands. Six ans de lois nazies les avaient marginalisés…

    Les Juifs allemands pendant la Shoah
  • Les Juifs du Maghreb à la veille de la Seconde Guerre mondiale

    Article

    Avant et pendant la Seconde Guerre mondiale, les Juifs d'Afrique du Nord ne constituaient pas une communauté homogène. Cette population d'environ 500 000 personnes était répartie entre les pays du Maghreb actuel (Maroc, Algérie, Tunisie et Libye), et variait selon la classe sociale, le contexte sous-ethnique, la région, et la fracture créée par la vie rurale ou urbaine.

    Les Juifs du Maghreb à la veille de la Seconde Guerre mondiale
  • Les Juifs polonais en Lituanie : la fuite vers le Japon

    Article

    L'attaque allemande contre la Pologne en septembre 1939 prit au piège près de 3,5 millions de Juifs qui vivaient dans les territoires occupés par les Allemands et les Soviétiques. À la fin de l'année 1940 et au début de l'année 1941, quelques mois seulement avant que les Allemands commencent le meurtre en masse des Juifs en Union soviétique, 2 100 Juifs polonais trouvèrent un refuge temporaire en Lituanie. Peu d'entre eux auraient atteint un lieu sûr définitif sans les efforts inlassables de…

    Les Juifs polonais en Lituanie : la fuite vers le Japon
  • Les Juifs séfarades pendant l'Holocauste

    Article

    L'Holocauste nazi qui décima la population juive européenne et détruisit presque toute une culture vieille de plusieurs siècles anéantit également les grands centres européens de populations juives séfarades (ou judéo-espagnoles), et entraîna la disparition presque totale d'une langue et de traditions uniques. Les communautés juives séfarades de France et des Pays-Bas, au nord-ouest, jusqu'en Yougoslavie et en Grèce, au sud-est, furent presque éradiquées. À la veille de la Seconde Guerre…

    Mots-clés: Holocauste
    Les Juifs séfarades pendant l'Holocauste
  • Les Kindertransport, 1938-1940

    Article

    Le Kindertransport (transport d'enfants) est le nom informel d'une série d'opérations de sauvetage qui permit, entre 1938 et 1940, de transférer d'Allemagne nazie vers la Grande-Bretagne des milliers d'enfants juifs réfugiés. Après les violences antisémites organisées par les autorités nazies pendant la "Nuit de cristal" en novembre 1938, le gouvernement britannique rendit moins contraignantes les restrictions en matière d'immigration pour certaines catégories de réfugiés juifs. Sous la…

    Les Kindertransport, 1938-1940
  • Les lesbiennes sous le Troisième Reich

    Article

    Alors que les actes homosexuels entre hommes avaient toujours été passibles de poursuites pénales dans la plupart des régions allemandes, l'homosexualité féminine n'était pas réprimée. Cela s'explique en grande partie par la place subalterne qu'occupaient les femmes dans l'Etat et la société allemande. A la différence des homosexuels masculins, les lesbiennes n'étaient généralement pas considérées comme une menace sociale ou politique. Même après 1933 et l'arrivée au pouvoir des nazis,…

    Les lesbiennes sous le Troisième Reich
  • Les lois de Nuremberg

    Article

    En septembre 1935, deux lois distinctes furent adoptées dans l'Allemagne nazie, connues sous le nom de Lois de Nuremberg : la Loi sur la citoyenneté du Reich et la Loi sur la protection du sang allemand et de l'honneur allemand. Symboles de nombreuses théories raciales inhérentes à l'idéologie nazie, ces lois allaient fournir un cadre juridique à la persécution systématique des juifs en Allemagne. Adolf Hitler annonça les lois de Nuremberg le 15 septembre 1935. Le parlement allemand (le…

    Les lois de Nuremberg
  • Les Marches de la mort

    Article

    A l'été 1944, une offensive massive de l'armée soviétique dans l'est de la Biélorussie orientale anéantit les forces allemande et permit aux forces soviétiques de prendre le contrôle du premier des grands camps de concentration nazis : Lublin/Majdanek. Peu de temps après cette offensive, le Reichsführer SS Heinrich Himmler donna l'ordre d'évacuer vers l'intérieur du Reich tous les prisonniers des camps de concentration et des camps satellites. En raison de la rapidité de l'avancée…

  • Les marches de la mort (version abrégée)

    Article

    Une offensive massive dans l’est de la Biélorussie durant l'été 1944 permit aux forces soviétiques de prendre, pour la première fois, le contrôle d'un grand camp de concentration nazi, à Lublin/Majdanek. L'avancée soviétique fut si rapide que les SS n’eurent pas le temps d’évacuer le camp. Les médias soviétiques et occidentaux firent largement connaître les atrocités perpétrées à Majdanek, utilisant à la fois des images de la libération et des interviews de prisonniers survivants.…

  • Les Noirs pendant la Shoah

    Article

    Les Noirs pendant la Shoah - Photographie Les persécutions des Noirs, de 1933 à 1945, en Allemagne nazie et dans les territoires occupés par celle-ci, se manifestèrent par l'isolement, la stérilisation, les expériences médicales, l'incarcération, les brutalités et les meurtres. Toutefois, les Noirs ne firent pas l'objet d'un programme d'extermination systématique comme ce fut le cas pour les Juifs et d'autres groupes de population. Après la Première Guerre mondiale, les forces de l'Entente…

    Les Noirs pendant la Shoah
  • Les négationnistes et la désinformation publique

    Article

    Le négationnisme et la minimisation ou la distorsion des faits de l'Holocauste sont des formes d'antisémitisme. Les négationnistes ne tiennent pas compte des preuves accablantes de ce qui s'est passé et persistent à dire que l'Holocauste est un mythe inventé par les Alliés, les communistes soviétiques et les Juifs en vue de servir leurs propres intérêts. Selon la « logique » négationniste, les Alliés avaient besoin du « mythe de l'Holocauste » pour justifier l'occupation l'allemande en…

    Les négationnistes et la désinformation publique
  • Les opérations de gazage

    Article

    A la fin de l'année 1939, les nazis commencèrent à expérimenter les gaz toxiques afin d'exterminer des malades mentaux ("euthanasie") et de préparer l'extermination de masse. Euphémisme nazi, le terme "euthanasie" désignait l'extermination systématique de ces Allemands considérés comme "indignes de vivre" en raison de leur maladie mentale ou de leur handicap physique. Six installations de gazage furent mises en place dans le cadre du Programme d'euthanasie : à Bernburg, Brandenburg, Grafeneck,…

    Les opérations de gazage
  • Les opérations de gazage (version abrégée)

    Article

    Fin 1939, en vue d'une extermination de masse, les nazis commencèrent à expérimenter des gaz toxiques en utilisant du monoxyde de carbone chimiquement pur sur des malades mentaux ("euthanasie"). Après l'invasion allemande de l'Union soviétique en juin 1941 et les exécutions en masse de civils par les Einsatzgruppen (unités mobiles d'extermination), les nazis expérimentèrent des camions à gaz pour l'extermination de masse. Ces camions étaient fermés hermétiquement et leurs pots d'échappement…

  • Les parachutistes juifs de Palestine

    Article

    Entre 1943 et 1945, un groupe d'hommes et de femmes juifs de Palestine, volontaires pour rejoindre l'armée britannique, fut parachuté en Europe occupée. Sa mission était d'organiser la résistance contre les Allemands et d'aider au sauvetage du personnel allié. Sur les 250 volontaires de départ, 110 furent entraînés. Trente-deux furent finalement parachutés en Europe, et cinq s'infiltrèrent dans les pays ciblés par d'autres moyens. La plupart de ceux qui furent sélectionnés pour subir…

    Mots-clés: résistance
    Les parachutistes juifs de Palestine
  • Les Partisans Bielski

    Article

    CONTEXTE Actif en Biélorussie occidentale (Belarus) entre 1942 et 1944, le groupe des Partisans Bielski fut l'une des plus importantes actions de résistance contre l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Les membres du groupe combattirent les Allemands et leurs collaborateurs, mais ses dirigeants s'attachèrent surtout à offrir un lieu sûr aux Juifs, particulièrement aux femmes, enfants et personnes âgées qui réussissaient à s'échapper dans la forêt. Sous la protection du groupe…

    Mots-clés: résistance
    Les Partisans Bielski
  • Les pays de l'Axe pendant la Seconde Guerre mondiale

    Article

    Les forces de l'Axe rassemblent trois principaux partenaires : l'Allemagne, l'Italie et le Japon. Ces trois pays reconnaissent la domination allemande sur presque toute l'Europe continentale, la domination italienne sur la mer Méditerranée, et la domination japonaise sur l'est de l'Asie et le Pacifique. 

    Les pays de l'Axe pendant la Seconde Guerre mondiale
  • Les personnes déplacées

    Article

    Entre 1945 et 1952, plus de 250 000 personnes déplacées juives vécurent dans des camps et des centres urbains en Allemagne, en Autriche et en Italie. Ces installations étaient administrées par les autorités alliées et l'Administration des Nations nies pour le secours et la reconstruction (UNRRA). Les déplacés durent affronter de nombreux questions, et particulièrement les problèmes de la vie quotidienne, le sionisme et l'émigration. LA VIE QUOTIDIENNE Dès la libération, les survivants…

    Les personnes déplacées
  • Les personnes déplacées : Administration

    Article

    Même dans la confusion des années de guerre, les puissances alliées avaient prévu que la question des réfugiés se poserait avec acuité après la défaite de l'Allemagne nazie. Dès 1943, les forces alliées commencèrent à dresser des plans pour faire face au défi de la libération, des soins et du rapatriement des millions de personnes déplacées qui passeraient sous le contrôle des Alliés. Pensant que ces personnes voudraient rapidement rentrer dans leurs pays d'origine, les Américains, les…

    Mots-clés: après l'Holocauste
    Les personnes déplacées : Administration
  • Les personnes déplacées (version abrégée)

    Article

    Après la libération, les Alliés étaient prêts à rapatrier les Juifs déplacés dans leurs pays respectifs mais beaucoup refusèrent ou eurent peur de rentrer. De 1945 à 1952, plus de 250 000 juifs déplacés vécurent dans des camps et des zones urbaines en Allemagne, en Autriche et en Italie. Ces installations étaient gérées par les autorités alliées et l'Administration des Nations Unies pour le Secours et la Reconstruction. Les survivants commencèrent à rechercher leur famille. En même…

    Mots-clés: après l'Holocauste
  • Les Pogroms

    Article

    Pogrom est un mot russe signifiant "dévaster, démolir violemment". Historiquement, le terme désigne des attaques violentes commises sur des Juifs par des populations locales non-juives dans l'Empire russe et dans d'autres pays. Le premier incident à avoir été appelé pogrom serait l'émeute anti-juive d'Odessa en 1821. Le terme entra dans l'usage courant avec les grandes émeutes antijuives qui balayèrent le sud de l'Ukraine et la Russie, entre 1881 et 1884, à la suite de l'assassinat du tsar…

    Les Pogroms
  • Les pogroms (version abrégée)

    Article

    Pogrom est un terme russe signifiant "dévaster, démolir violemment." Historiquement, le terme désigne, dans l'Empire russe, des attaques violentes commises sur des Juifs par des populations locales non-juives. Dans l'Allemagne nazie, la violence publique contre les Juifs fut tolérée voire même encouragée après que les dirigeants nazis estimèrent qu'elle "préparerait' la population aux sévères mesures antisémites. Ainsi, l'été précédant les Lois raciales de Nuremberg de septembre 1935, de…

    Mots-clés: L'antisémitisme
  • Les preuves de l'Holocauste

    Article

    COMMENT NOUS SAVONS CE QUE NOUS SAVONS « Le but du procès de Nuremberg n'était pas seulement de juger les chefs de l'Allemagne nazie, ce n'était même pas l'objectif principal [...] Le plus important, à mon avis dès le tout début, c'était de perpétuer la mémoire du régime d'Hitler de sorte qu'elle résiste à l'épreuve du temps. »Robert Storey, président de l'équipe américaine chargée des poursuites Les objectifs du Tribunal militaire international (TMI) dépassaient le verdict et la…

    Les preuves de l'Holocauste
  • Les procès d’après-guerre

    Article

    Après la Seconde Guerre mondiale, des tribunaux internationaux, nationaux et militaires conduisent les procès de dizaines de milliers de criminels de guerre. Les efforts pour traduire en justice les auteurs des crimes de l’ère nazie se poursuivent au XXIe siècle. Si malheureusement, la plupart d'entre eux n’ont jamais été jugés ou punis, il n'en reste pas moins que les procès d’après-guerre créent d’importants précédents juridiques. Aujourd’hui, des tribunaux internationaux et…

    Les procès d’après-guerre
  • Les procès pour crimes de guerre (version abrégée)

    Article

    Les procès des criminels de guerre - Photographie Après la Seconde Guerre mondiale, des tribunaux nationaux, internationaux et militaires jugèrent des dizaines de milliers de personnes accusées d'être des criminels de guerre. Le plus célèbre d'entre eux fut celui de 22 criminels de guerre « majeurs » inculpés de crimes contre la paix, crimes de guerre et crimes contre l'humanité devant le Tribunal militaire international (TMI). Le procès se tint à Nuremberg, en Allemagne, du 18 octobre…

  • Les Protocoles des Sages de Sion

    Article

    « S'il est un écrit qui puisse générer la haine collective, c'est bien celui-là […] Ce livre n'est que mensonges et calomnies. »Élie Wiesel, prix Nobel de la Paix Les Protocoles des Sages de Sion est la publication antisémite la plus connue et la plus diffusée de l'ère moderne. Ses mensonges sur les Juifs, discrédités à maintes reprises, continuent de circuler aujourd'hui, notamment sur Internet. Les personnes et les groupes qui exploitent les Protocoles ont tous un même objectif :…

    Les Protocoles des Sages de Sion
  • Les Protocoles des Sages de Sion : chronologie

    Article

    Cette chronologie retrace l'histoire des Protocoles des Sages de Sion, la publication antisémite la plus connue et la plus diffusée de l'ère moderne. Les Protocoles rassemblent des procès-verbaux de réunions secrètes organisées par des leaders juifs et décrivent une prétendue conspiration pour dominer le monde. Celle-ci et ses responsables, les soi-disant Sages de Sion, n'ont jamais existé. Bien qu'il ait été prouvé à maintes reprises que les Protocoles sont une imposture, ils continuent…

    Les Protocoles des Sages de Sion : chronologie
  • Les quakers

    Article

    Le quakerisme est un mouvement religieux chrétien, également appelé la Société des amis, fondé en Angleterre au milieu du 17e siècle. Leur nom provient du tremblement (« quaking », en anglais) parfois associé à une intense émotion religieuse. Originaire des îles britanniques, la philosophie quaker se répandit en quelques décennies dans le nord-ouest de l'Europe et dans les colonies britanniques. Les quakers adoptèrent une organisation rituelle simple, en congrégation, avec des assemblées…

    Les quakers
  • Les réfugiés juifs

    Article

    Points de repère : De 1933 à l'automne 1941, l'Allemagne nazie mena une politique agressive forçant les Juifs du Reich à partir. Plus de 340 000 Juifs émigrèrent d’Allemagne et d’Autriche. Environ 100 000 d'entre eux fuirent vers d'autres pays européens puis furent assassinés pendant l'Holocauste. Les réfugiés durent affronter d'énormes obstacles dans leur recherche d'un abri sûr au cours de la Dépression et de la guerre. Entre l'arrivée au pouvoir du parti nazi en 1933 et la…

    Les réfugiés juifs
  • Les réfugiés juifs polonais dans le ghetto de Shanghai, 1941-1945

    Article

    La guerre en Pologne, qui commença en septembre 1939, prit au piège près de trois millions et demi de Juifs dans les territoires occupés par l’Allemagne et l’Union soviétique. Cependant, à la fin de 1940 et au début de 1941, quelques mois seulement avant que les Allemands commencent le meurtre en masse des Juifs en Union soviétique, un groupe d’environ 2 100 Juifs polonais put trouver un lieu sûr. Peu d'entre eux y seraient parvenus sans les efforts inlassables de nombreuses personnes.…

    Les réfugiés juifs polonais dans le ghetto de Shanghai, 1941-1945
  • Les réfugiés juifs polonais en Lituanie, 1939-1940

    Article

    La guerre en Pologne, qui commença en septembre 1939, prit au piège près de trois millions et demi de Juifs dans les territoires occupés par l’Allemagne et l’Union soviétique. Cependant, à la fin de 1940 et au début de 1941, quelques mois seulement avant que les Allemands commencent le meurtre en masse des Juifs en Union soviétique, un groupe d’environ 2 100 Juifs polonais put trouver un lieu sûr. Peu d'entre eux y seraient parvenus sans les efforts inlassables de nombreuses personnes.…

    Les réfugiés juifs polonais en Lituanie, 1939-1940
  • Les réfugiés juifs polonais en Lituanie : un sauvetage inattendu, 1940-1941

    Article

    La guerre en Pologne, qui commença en septembre 1939, prit au piège près de trois millions et demi de Juifs dans les territoires occupés par l’Allemagne et l’Union soviétique. Cependant, à la fin de 1940 et au début de 1941, quelques mois seulement avant que les Allemands commencent le meurtre en masse des Juifs en Union soviétique, un groupe d’environ 2 100 Juifs polonais put trouver un lieu sûr. Peu d'entre eux y seraient parvenus sans les efforts inlassables de nombreuses personnes.…

    Mots-clés: sauvetage
  • Les réfugiés (version abrégée)

    Article

    Entre 1933 et 1945, plus de 340 000 Juifs émigrèrent d'Allemagne et d'Autriche. Presque 100 000 d'entre eux trouvèrent refuge dans des pays qui seraient malheureusement ensuite conquis par l'Allemagne. Les autorités allemandes allaient déporter et tuer la grande majorité d'entre eux. Après l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne en mars 1938, les pays d'Europe occidentale et d'Amérique redoutèrent un afflux de réfugiés. Environ 85 000 réfugiés juifs arrivèrent aux Etats-Unis entre mars 1938…

  • Les soulèvements juifs dans les ghettos et les camps, 1941-1944

    Article

    LA RÉSISTANCE DANS LES GHETTOS Le soulèvement du ghetto de Varsovie - Notice biographique/Témoignage video Entre 1941 et 1943, des mouvements de résistance clandestins se développèrent dans une centaine de ghettos (environ un quart de la totalité) en Europe de l'Est sous occupation nazie, notamment en Pologne, en Lituanie, en Biélorussie et en Ukraine. Leurs principaux objectifs étaient d'organiser des soulèvements, de s'évader, et de rejoindre les unités de partisans dans la lutte contre…

    Les soulèvements juifs dans les ghettos et les camps, 1941-1944
  • Les symboles de la haine nazie

    Article

    Les partisans d'idéologies politiques utilisent certains termes, phrases et images pour exprimer leurs croyances et séduire les sympathisants potentiels. Pour les Nazis, certains mots et symboles servaient à communiquer la vision d'une « race maîtresse » qui dominerait l'Europe et vaincrait ses ennemis, notamment les Juifs. Pour comprendre les desseins des néo-nazis et des organisations de suprémacistes blancs dans le monde d'aujourd'hui, il faut absolument déchiffrer l'histoire de ces mots…

    Mots-clés: L'antisémitisme
    Les symboles de la haine nazie
  • Les Tsiganes dans l'Europe d'avant guerre

    Article

    Les Tsiganes (ou Roms) étaient à l'origine des nomades de la région du Pendjab, au nord de l'Inde, qui arrivèrent en Europe entre le VIIIème et le Xème siècle. Ils furent également appelés "Gitans" (de l'espagnol gitano; de egiptano) parce que les Européens pensaient à tort qu'ils venaient d'Egypte. Cette minorité compte différentes branches. La plupart des Tsiganes d'Allemagne et des pays occupés par l'Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale étaient des Sinti et des Tsiganes. Les deux…

    Les Tsiganes dans l'Europe d'avant guerre
  • Les témoins de Jéhovah

    Article

    Les témoins de Jéhovah furent les victimes de nombreuses persécutions sous le régime nazi. Leur refus de l'autorité de l'État, leurs relations dans le monde entier, et leur forte opposition, pour des questions de conscience, à la fois à la guerre au nom d'un pouvoir temporel et au gouvernement organisé en faisaient une cible pour les Nazis. Dans les mois qui suivirent l'arrivée des nazis au pouvoir, des gouvernements régionaux, principalement ceux de Bavière et de Prusse, prirent des mesures…

    Les témoins de Jéhovah
  • Les victimes polonaises

    Article

    Après la défaite de l'armée polonaise en septembre 1939, les Allemands procèdent à une élimination sans pitié de la population polonaise en assassinant des milliers de civils, en instaurant des programmes de travail forcé à grande échelle et en déplaçant des centaines de milliers de personnes.

    Mots-clés: résistance
    Les victimes polonaises
  • Les écrivains et les poètes dans les ghettos

    Article

    A partir de 1939, les autorités allemandes parquèrent les Juifs polonais dans des ghettos ou des zones réglementées. Créés à l'origine pour séparer les Juifs de la population non-juive, les ghettos servirent par la suite de bases pour l'extermination des Juifs d'Europe. C'est dans des conditions de vie terribles et sous la menace constante des déportations que les Juifs s'efforcèrent de préserver leur humanité et leur culture par la chanson et la poésie. Le poème yiddish Es Brent (Ça brûle)…

    Mots-clés: Les ghettos résistance
    Les écrivains et les poètes dans les ghettos
  • Les églises allemandes et l'etat nazi

    Article

    En 1933, l'Allemagne comptait environ 60 millions d'habitants. Presque tous les Allemands étaient chrétiens, soit d'obédience catholique romaine (environ 20 millions de membres) soit protestante (environ 40 millions). La communauté juive représentait moins d'1% de la population totale du pays. Comment les chrétiens allemands et leurs Eglises réagirent-ils face au régime nazi et à ses lois? Et en particulier face à la persécution des Juifs? L'idéologie nazie anti-juive et racialisée…

  • Lettonie

    Article

    La Lettonie, l'un des trois pays baltes, se situe entre l'Estonie, au nord, et la Lituanie, au sud. Elle fut une république indépendante de la fin de la Première Guerre mondiale à 1940. En 1935, 94 000 Juifs y vivaient, soit 5% de la population, avec la moitié d'entre eux environ dans la capitale, Riga. Les Juifs lettons étaient présents dans toutes les classes sociales. Il existait un important réseau d'écoles juives, plus de 100 établissements au total. L'Union soviétique occupa la Lettonie en…

    Lettonie
  • L'Exodus 1947

    Article

    L'Exodus 1947 était un vieux bateau côtier de passagers battant pavillon américain, lancé en 1928. Baptisé à l'origine President Warfield, il avait navigué dans la baie de Chesapeake entre Baltimore et Norfolk pendant plus d'une décennie. Le President Warfield fut remis à la Grande-Bretagne, dans le cadre de l'accord de prêt-bail, parmi un lot de navires à faible tirant d'eau. Il fut plus tard déployé lors du débarquement en Normandie puis retourna, après la Seconde Guerre mondiale, dans les…

    L'Exodus 1947
  • L'expansion allemande avant la guerre

    Article

    A la Conférence de Lausanne de 1932, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la France acceptèrent la suspension formelle des paiements des réparations qui avaient été imposées aux pays vaincus après la Première Guerre mondiale. Ainsi, lorsqu'Adolf Hitler devint chancelier d'Allemagne en janvier 1933, les dispositions financières du Traité de Versailles (l'accord de paix qui avait été conclu en juin 1919) avaient déjà été révisées. Hitler était déterminé à annuler les dispositions…

    L'expansion allemande avant la guerre
  • L'expansion allemande pendant la guerre

    Article

    Pendant les trois premières années de la Seconde Guerre mondiale, de septembre 1939 à novembre 1942, une série de victoires militaires permit à l'Allemagne d'étendre sa domination sur une large partie du continent européen. En septembre 1939, l'Allemagne envahit la Pologne. Les Polonais se rendirent après quelques semaines. Les Allemands annexèrent l'ancienne ville libre de Dantzig ainsi que l'ensemble de la Pologne occidentale, comprenant les provinces de Prusse occidentale, Poznan, la…

    L'expansion allemande pendant la guerre
  • L’Holocauste et la Seconde Guerre mondiale : chronologie

    Article

    30 janvier 1933Le président Hindenburg nomme Adolf Hitler au poste de chancelier allemand 20 mars 1933Les SS ouvrent le camp de concentration de Dachau, près de Munich 1er avril 1933Boycott en Allemagne des magasins et entreprises tenus par des Juifs 7 avril 1933Loi sur la restauration de la fonction publique professionnelle 14 juillet 1933Loi sur la stérilisation forcée 15 septembre 1935Lois raciales de Nuremberg 16 mars 1935L’Allemagne rétablit le service militaire obligatoire 7 mars…

    L’Holocauste et la Seconde Guerre mondiale : chronologie
  • L'incitation au génocide dans le droit international

    Article

    Immédiatement après la Seconde Guerre mondiale, le monde dut relever un défi de taille : comment obtenir justice après un comportement criminel d'une ampleur quasiment inimaginable, dont l'anéantissement des Juifs d'Europe ? Alors qu'apparaissait un vocabulaire spécifique pour décrire les atrocités qu'on appellerait par la suite « Holocauste », les experts juridiques voulurent créer une législation pour faire face aux crimes sans précédent perpétrés par les puissances de l'Axe. Une série…

    L'incitation au génocide dans le droit international
  • L'invasion allemande de la Pologne : les réfugiés juifs, 1939

    Article

    En septembre 1939, l'Allemagne envahit la Pologne. Des centaines de milliers de réfugiés, juifs et non-juifs, fuirent vers l'est du pays, espérant que l'armée polonaise parviendrait à stopper l'avancée allemande à l'ouest. La plupart d'entre eux ne connaissaient pas leur destination. Ils se déplaçaient à pied, ou empruntaient tous les véhicules possibles (voitures, bicyclettes, charrettes, camions) encombrant les routes de l'est. La plupart ne prenaient avec eux que ce qu'ils pouvaient porter.…

    L'invasion allemande de la Pologne : les réfugiés juifs, 1939

Thank you for supporting our work

We would like to thank Crown Family Philanthropies and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.